Voici ce que nous savons et ne savons pas sur l’explosion de l’entreprise de construction Eagle



joue


EAGLE – Plus d’un jour depuis qu’un incendie a détruit un bâtiment industriel dans la ville d’Eagle, certaines questions demeurent alors que les pompiers trient les décombres d’acier.



Toutes les réponses ne sont pas à portée de main, bien que les raisons soient également révélatrices en elles-mêmes. Simplement, les responsables et l’entreprise elle-même essaient toujours de trouver leur chemin vers des conclusions définitives.


Summerset Marine Construction, W357 S8715 Chapman Lane, a été consumé par l’incendie, qui a déclenché de multiples explosions, blessant trois travailleurs et blessant trois pompiers, qui ont combattu l’incendie tout au long de la journée de jeudi.


Voici cinq questions persistantes et ce que l’on sait à ce jour :

Quelle était la cause de l’incendie qui a déclenché les explosions ?

Fire officials still don’t know. A final answer is at least a week away. But from witnesses and other unofficial accounts, the fire started in the welding bay while work was being done.




In an afternoon news conference Thursday, Matthew Haerter, the assistant chief of the Western Lakes Fire Department who spoke as a member of the Southeastern Wisconsin Incident Management Team, seem to rule out the idea of spontaneous combustion. That would suggest the fire more likely started during normal welding operations.


Again, how exactly is still under investigation, which was delayed Thursday by the task of putting out the flames. Excavators began working on the site late Thursday.



« La structure du bâtiment s’est effondrée de manière significative et a emprisonné une grande partie des combustibles qui brûlent sous un toit métallique très épais », a déclaré Haerter. « Il y a une ligne entre jusqu’où allez-vous pour l’extinction et combien de temps attendez-vous pour pouvoir amener les enquêteurs à surveiller (le bâtiment endommagé) avant qu’il ne soit dérangé. »


Des agents d’alcool, de tabac, d’armes à feu et d’explosifs faisaient partie des enquêteurs sur les lieux pour tenter de déterminer la cause des explosions, a ajouté Haerter.



Le district d’incendie de Kettle Moraine est l’enquêteur principal.

Quelle quantité d’eau a été utilisée et pourquoi a-t-elle dû être acheminée par camion?

Les 30 camions-citernes, dont certains venaient d’aussi loin que le comté de Kenosha, ont été utilisés pour transporter de l’eau sur les lieux de l’incendie.


Jusqu’à 13 h 30, environ six heures après le début de l’incendie, environ 400 000 gallons d’eau – puisés dans deux lacs de la région et des bouches d’incendie dans les villages d’Eagle et de Mukwonago – avaient coulé sur le feu, ont déclaré des responsables. Chaque offre d’eau à l’arrière des camions contient environ 3 000 gallons.


Aucune bouche d’incendie n’était disponible dans le parc d’activités lui-même. Compte tenu de la nature rurale de la ville, ce n’est guère une surprise, ont noté les responsables.


« Ce n’est pas quelque chose auquel les gens pensent très souvent, mais la grande majorité des États-Unis n’ont pas de bouches d’incendie, sauf dans les grandes villes », a déclaré Haerter. « La grande majorité des services d’incendie couvrent les zones rurales, et ces zones rurales ont généralement la nécessité de faire apporter l’eau au feu. »


Qu’adviendra-t-il de Summerset Marine Construction?

Summerset Marine Construction’s 24,000-square-foot Eagle facility served as a showroom, office, factory and warehouse, making, selling, installing and servicing waterfront piers.



The damage has sidelined those operations of the 32-year-old company for now, though a greeting message on the company’s Eagle facility phone line indicated the business was still functioning.


Larry Chapman, Summerset’s owner, was not immediately available to comment for more information about how his business will continue to service customers. But in a news conference Thursday, he pledged to do so.


« We’re going to get through this, » he said. « It’s a tough time for our company, but we’ll buckle down, persevere and make sure people can provide for their families, and we’ll take care of our customers. »



Le territoire de Summerset comprend tout le pays des lacs du comté de Waukesha ainsi que les lacs du comté de Walworth, selon le site Web de la société .

Qu’adviendra-t-il des dizaines d’employés qui y travaillent?

On ne sait pas exactement combien des 80 travailleurs estimés de l’entreprise seront inactifs par l’incendie. Cependant, tous les travailleurs ne dépendaient pas du bâtiment Eagle.


Étant donné que l’entreprise est impliquée dans les ventes de trois marques et effectue des travaux d’installation et d’entretien sur place le long des rives du lac, tous les employés n’ont pas été laissés sans tâches opportunes alors que les bateaux se rendent sur les lacs ce printemps.


« Nous travaillons avec diligence pour servir nos clients au mieux de nos capacités et nous sommes sur les lacs en train de travailler », a déclaré un message d’accueil mis à jour sur la ligne téléphonique de l’installation Eagle de la société.


Qui d’autre a été touché par l’incendie et la communauté était-elle en danger ?

Trois travailleurs et trois pompiers ont eu besoin de différents niveaux de soins médicaux jeudi. L’un d’eux, que Chapman a décrit comme un « jeune travailleur », a dû subir une intervention chirurgicale pour réparer une fracture du fémur subie lors de l’incident.



Au-delà de cela, l’incendie a causé des désagréments pour les autres, faisant de la catastrophe une préoccupation communautaire tout au long de la journée. Mais il y avait peu de dangers réels pour les résidents et les entreprises voisines.


Les pompiers ont évacué les entreprises le long des voies Godfrey et Chapman par mesure de sécurité. Mais en début d’après-midi, l’incendie était considéré comme suffisamment maîtrisé pour ne plus constituer une menace pour d’autres biens.


However, the sheer amount of smoke — which early in the fire could be seen from miles away — caused enough of a concern to prompt public safety officials to order residents within a one-mile area of the site to shelter indoors, keeping the windows off and the air-conditioners off to keep the smoke out.



There was no issue with hazardous materials or toxins, Haerter explained, given that the burning combustibles were typical to what is normally found in fires.


Students and staff at Eagle Elementary School were also evacuated to Palmyra Middle and High School as a precaution due to the elementary school’s proximity to the Summerset plant. School was back in session Friday.


Contact Jim Riccioli at (262) 446-6635 or james.riccioli@jrn.com. Follow him on Twitter at @jariccioli.


Nos abonnés rendent ce signalement possible. Veuillez envisager de soutenir le journalisme local en vous abonnant au Journal Sentinel sur jsonline.com/deal .



Source: https://www.jsonline.com/story/communities/waukesha/news/eagle/2022/05/21/summerset-marine-construction-explosion-what-we-know/9855758002/

Laisser un commentaire